Nombre total de pages vues

lundi 14 janvier 2019

Soubrette prise en levrette

Cette jeune soubrette n'aurait pas besoin de travailler puisque son mec est ingénieur dans l'aéronautique mais il a des principes et il n'aime pas voir sa femme oisive, il dit que l'oisiveté est mère de tous les vices, s'il avait su, le pauvre. La jeune femme était bien dans le grand jardin de sa belle propriété avec ses copines Bobos et pour punir son homme elle a trouvé à faire des ménages chez un vieux voisin totalement pervers. La première fois qu'elle s'est laissée prendre par lui, c'était le jour d'Halloween, le vieux avait acheté un costume de soubrette exprès pour elle. Il le lui a fait enfiler et elle a commencé son ménage comme elle s'y emploie trois fois par semaine, la maison est grande et le pervers aime la propreté, de plus c'est le genre de mec, comme à peu près tous ceux de sa génération, qui pense que toutes les femmes sont des salopes, des espèces d'objets baisables à la demande. Il s'est donc approché de sa bonne, il a levé la jupe du costume et dessous il y avait un petit string noir et des bas blancs. Il était en slip et il a commencé à frotter son pénis contre les fesses magnifiques de la jeune femme, il a bandé presque aussitôt, comme on le comprend puis il a pénétré la belle chatte qui s'offrait à lui en levrette, il s'appuyait sur le cul de la fille et la prenait en gémissant doucement. Au bout d'un petit quart d'heure, il a ralenti la cadence pour presque s'arrêter et la verge a éjaculé dans un gémissement de bête. La jute était au fond du vagin, la soubrette a remonté son mini string et comme si de rien était, elle a continué son ménage; Finalement c'est vrai : "L'oisiveté est mère de tous les vices."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de laisser vos commentaires et suggestions sans ajouter de liens ou de publicités